Parution “Matérialités de la narration. Perspectives germaniques”

Florence Baillet et Anne-Laure Daux-Combaudon (dir.), Matérialités de la narration – Perspectives germaniques, Cahiers d’Etudes Germaniques n°75, 2018/2.

Le présent ouvrage se penche sur les liens susceptibles de se tisser entre narration et matérialité. Pareille association peut paraître paradoxale : la matérialité convoque en effet une dimension sensible qui, apparemment, résiste à la signification ou, en tout cas, ne se révèle pas entièrement transparente face à cette dernière. Or le parti pris des contributeurs de ce volume est de ne pas considérer la matérialité simplement comme un élément insignifiant dans tous les sens du terme (à la fois non porteur de signification et quantité négligeable), ni non plus comme une perturbation du flux narratif, tels un obstacle à surmonter ou encore une scorie à éliminer. Est formulée l’hypothèse selon laquelle la matérialité contribue en réalité pleinement à la narration et est par conséquent à appréhender comme en faisant partie. S’intéresser aux matérialités de la narration conduit alors à envisager cette dernière sous un autre jour et donc à réévaluer les outils et approches utilisés à son propos : accomplir un « tournant matériel » au sein des études sur la narration participe du renouvellement actuel de la recherche en matière de narratologie. Pour ce faire, les contributions de ce volume, qui sont issues de chercheurs francophones et germanophones, abordent des corpus variés (récits de vie, livres-audios, littérature pour enfants, cinéma, théâtre, jeux vidéos, presse, publicité, etc.) et s’inscrivent dans une perspective multidisciplinaire.

Workshop “Narrations de la mondialisation”

Narrations de la mondialisation et accélération du temps

Vendredi 15 septembre 2017, de 9H à 17H

Salle Mezzanine – Maison de la Recherche (4 rue des Irlandais 75 005 Paris)

PROGRAMME

9H Quelques mots d’introduction (Florence Baillet)

9H-9H45 Sacha Zilberfarb : « Pistes de réflexion à partir du travail de traduction de l’ouvrage de Hartmut Rosa, Resonanz. Eine Soziologie der Weltbeziehung (2016) »

9H45-10H30 Sarah Neelsen : «  Ruralité et mondialisation dans l’oeuvre de Josef Winkler »

10H30-10H45 Pause café

10H45-11H30 Jean-Louis Georget : “Leo Frobenius, inventeur de l’Afrique »

11H30-12H15 Amin Owzar : „Entgrenzter Raum, begrenzte Zeit? Globalisierungsnarrative in deutschen Standortkampagnen, 1960-2016“

12H15-13H45 Déjeuner

13H45-14H30 Céline Trautmann-Waller : « La ‘fin de l’histoire’ : récit, concept, image »

14H30-15H15 Daniel Argelès : « ‘Compression du temps et de l’espace’ : quelques éléments de réflexion sur la conception de la mondialisation dans The Condition of Postmodernity (1990) du géographe David Harvey »

15H15-15H30 Pause café

15H30-16H15 Kerstin Hausbei : « La mondialisation dans l’écriture dramatique contemporaine – exemples de pièces »

16H15-17H Florence Baillet : « Temps et narration dans le théâtre müllérien à l’ère de la mondialisation »

Contact: florence.baillet@gmail.com

 

Espace du récit / récit de l’espace

CAHIERS DE NARRATOLOGIE – Analyse et théorie narrative

Numéro spécial – 31 bis | 2017
Espace du récit, récit de l’espace en contexte germanique

Ce numéro est le fruit des recherches sur la narrativité menées ces dernières années au sein du CEREG (Centre d’étude et de recherche sur l’espace germanophone, Université Sorbonne nouvelle-Paris 3) et s’inscrit dans la continuité d’un workshop sur « Espace et narration » (octobre 2013).

Sous la direction de Anne-Laure Daux-Combaudon, Elisa Goudin-Steinmann et Céline Trautmann-Waller

Introduction (par Anne-Laure Daux-Combaudon, Elisa Goudin et Céline Trautmann-Waller)

Espace vécu – Espace raconté

-Elisa Goudin : Spatialité et mise en récit de projets de vie alternatifs dans des espaces de l’ex Berlin-Est détournés de leur usage initial.

-Daniel Argelès : Limites, marges et liminalité : les enjeux narratifs et politiques de la représentation de l’espace dans les textes de fiction de l’écrivain berlinois Klaus Schlesinger dans la RDA des années 1970.

-Britta Jallerat-Jabs : « Ich mach ganz oft Kerzen an » ou comment raconter son habitat.

-Judith Kasper : La Bibliothèque nationale de France et le camp Austerlitz. La narration d’un espace traumatisé chez Sebald.

Déplacement et mise en récit

-Patrick Farges : Orient imaginé/Orient vécu chez les Juifs germanophones (yekkes) en Palestine / Israël.

-Anne Larrory, Ricarda Schneider : « und auf meinen platz sitzt n bursche mit nem hakenkreuz ». Lieux, espace et catégorisation dans les récits de l’Israel-Korpus.

-Dorothea Bohnekamp : L’Allemagne : un “non-lieu” pour les exilés judéo-allemands après 1945 ? 

 -Irmtraud Behr : L’arrivée à New York dans le roman Kokoschkins Reise, les moyens linguistiques de construction d’une figure spatiale.

-Louise Dumas : Construire un espace d’où faire émerger un nouveau cinéma allemand. L’espace au coeur du récit dans Im Lauf der Zeit, Lola rennt et Wolfsburg.

Matérialité et spatialité – aux limites du récit

-Anne-Laure Daux-Combaudon : Espace du texte et énoncés généralisants en ouverture de textes narratifs littéraires ou narration et performance dans les récits de fiction.

-Florence Baillet : L’expérience du tragique dans la mise en scène de Médée par Michael Thalheimer : pour une autre appréhension de l’espace et de la narration au théâtre.

-Kerstin Hausbei : Sur le seuil ? Hypothèses sur la spatialité dans la dramaturgie narrative de Roland Schimmelpfennig.

-Céline Trautmann-Waller : Le tapis d’Orient en Allemagne et en Autriche à la fin du XIXe siècle : défi spatial, défi narratif.

http://narratologie.revues.org/