« ÉCRIRE, OUVRIR LES FRONTIÈRES »

JOURNÉE D’ÉTUDES : « ÉCRIRE, OUVRIR LES FRONTIÈRES »

MERCREDI 23 NOVEMBRE 2016

Matinée : Ateliers de traduction
Lieu : Sorbonne Nouvelle – Campus Censier, 75005 Paris

10h-12h : Atelier de traduction 1 avec KATJA PETROWSKAJA, ELISABETH HOREM et NICOLE BARY (13, rue de Santeuil, salle 386)

Atelier de traduction 2 avec RADU VANCU et/ou FLORINA ILIS
(1/5 rue Censier, 5e étage, département Études italiennes et roumaines)

Atelier de traduction 3 : jeudi 24 novembre, 11h-13h avec FLORINA ILIS et/ou RADU VANCU (13, rue de Santeuil, salle 241)

Après-midi : Conférences-lectures-débat
Lieu : Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle
4 rue des Irlandais, 75005 Paris, salle Claude Simon.

14h00-15h30 : Conférences : Littératures hétérolingues

MYRIAM SUCHET, maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle : « Pour un imaginaire hétérolingue et… indisciplinaire ».

IULIA-KARIN PATRUT, professeure à l’Université de Flensburg : « Literatur und Interkulturalität heute ».

15h30-16h : Café

16h00-18h00 : Lecture-débat

Avec les écrivains VELIBOR ČOLIĆ (Bosnie/France), FLORINA ILLIS (Roumanie), KATJA PETROWSKAJA (Ukraine/Allemagne), RADU VANCU (Roumanie). Modération : TIPHAINE SAMOYAULT, écrivain et critique, professeure à la Sorbonne Nouvelle.
La journée se terminera avec un pot de l’amitié.

 

Prix de la meilleure thèse franco-allemande 2015

41kYhZoCS9L._SX327_BO1,204,203,200_

 

Julia Bührle, qui a préparé sa thèse Literatur und Tanz: Die choreographische Adaption literarischer Werke in Deutschland und Frankreich vom 18. Jahrhundert bis heute à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, sous la direction de Jürgen Ritte (en co-tutelle avec l’université de Stuttgart, sous la direction de Klaus Harro Hilzinger), obtient le prix de la meilleure thèse (2015), attribué par l’université franco-allemande (Deutsch-französische Hochschule).

La thèse est parue cette année aux Editions Königshausen & Neumann.