A hauteur d’homme. Pour une histoire située de la migration forcée après 1933

Soutenance de l’habilitation à diriger des recherches de M. Patrick Farges

le lundi 28 novembre 2016 à 10h

à l’Institut historique allemand, 8 rue du Parc Royal, 75003 Paris

Section CNU : 12 – Langues et littératures germaniques et scandinaves

Equipe de recherche : CEREG (EA 4223)

Directeur : M. Bernard Banoun

Membres du jury :
Bernard BANOUN (garant de l’HDR, Université Paris-Sorbonne)
Dominique BOUREL (CNRS/Université Paris-Sorbonne)
Nancy L. GREEN (EHESS)
Hélène MIARD-DELACROIX (Université Paris-Sorbonne)
Joachim SCHLÖR (University of Southampton)
Céline TRAUTMANN-WALLER (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3).

 

Les essais d’Elfriede Jelinek

book-08533079

Sarah Neelsen, Les essais d’Elfriede Jelinek. Genre, Relation, Singularité, Paris, Honoré Champion, 2016.

L’oeuvre de l’Autrichienne Elfriede Jelinek (née en 1946) est résolument protéiforme. Récompensée par le Prix Heinrich Böll (1986), le Prix Büchner (1998) et le Prix Nobel de Littérature (2004), elle a indubitablement marqué le paysage littéraire et médiatique des pays germanophones. Connue pour ses romans (La Pianiste, Enfants des Morts) et ses pièces de théâtre (Drames de princesses, Les contrats du commerçant), elle est ici abordée par la bande, au gré de trois-cent-cinquante textes brefs rédigés pour la presse et d’autres canaux depuis quarante ans. Chronique d’une vie et d’une époque, en permanent dialogue avec d’autres artistes, ils sont présentés ici pour la première fois. Des extraits en traduction et des analyses de détail font découvrir ce versant peu connu de l’écriture jelinekienne ainsi que le renouvellement à l’oeuvre dans l’essai contemporain.

Cette étude a reçu le Prix Pierre Grappin 2014, ancien Doyen de l’Université de Nanterre, résistant et germaniste.

Sarah Neelsen a obtenu son Doctorat en Études Germaniques à la Sorbonne Nouvelle. Elle a travaillé pendant dix ans sur l’oeuvre d’Elfriede Jelinek, à l’École Normale Supérieure de Lyon, en Autriche (Universität Wien) et au Royaume-Uni (Lancaster University).

Atelier topographies historiques

Famille

 

 

Rapport final atelier-topographie-berlin

 

LIENS FAMILIAUX DANS LE BERLIN D’(APRES)-GUERRE (1939-1961)

ATELIER TOPOGRAPHIQUE D’HISTOIRE SUR LE TERRAIN

du 24 avril au 1er mai 2016

Centre Marc Bloch

Friedrichstrasse 191, 10117 Berlin

Une collaboration entre
le Centre d’histoire de Sciences Po, Paris (Elissa Mailänder),
le Centre Marc Bloch, Berlin
(Aurélie Denoyer) et
le Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Espace germanophone de la Sorbonne Nouvelle, Paris (Patrick Farges).

CANDIDATURES JUSQU’AU 15/11/2015

Continue reading Atelier topographies historiques

Marges du masculin

 

Marges

MARGES DU MASCULIN : EXOTISATION, DÉPLACEMENTS, RECENTREMENTS


Sous la direction de Maxime Cervulle, Patrick Farges, Anne Isabelle François

Donner à voir sous un jour nouveau les représentations de la masculinité : tel est le projet de cet ouvrage. La question du regard et des dispositifs de visibilité sert ici de fil rouge à l’étude de textes filmiques, télévisuels et littéraires où apparaissent des formes de masculinités en marge, qu’elles soient rendues « exotiques » ou qu’elles marquent un déplacement face au modèle hégémonique du masculin. Au croisement des études cinématographiques, de la littérature comparée et des études de genre, l’ouvrage interroge les processus de décentrements et de recentrements de la masculinité qui se déploient au coeur de la fiction

L’Harmattan, Paris, 2015.