Berlin, Citadelles/Mazenod, 2015

 

berlin

Résumé de l’éditeur :

Berlin s’est imposée comme une capitale culturelle et artistique de premier plan en Europe. Chaque année, elle attire dix millions de visiteurs en ses murs qui abritent plus de 150 musées, quelque 140 bibliothèques et près de 60 théâtres… Les créateurs y affluent du monde entier, la transformant en un creuset de création rappelant le New York des années 1980. En perpétuel réaménagement ou reconstruction, elle doit sa vitalité à une histoire aussi mouvementée que singulière.

Fondée XIIe siècle, la ville a été successivement capitale du royaume de Prusse (1701-1871), de l’Empire allemand (1871-1918), de la République de Weimar (1919-1933) et du Troisième Reich (1933-1945), puis scindée en deux secteurs durant la Guerre froide, avant de retrouver son unité après la chute du Mur en 1989. Son patrimoine architectural et urbain reflètent ces pages d’histoire, glorieuses ou sombres, ce destin qui a donné à la cité son visage contemporain, cosmopolite et dynamique.

Cette luxueuse monographie illustrée de 500 reproductions vous invite à parcourir cette ville d’art et d’histoire fascinante. De la porte de Brandebourg au château de Charlottenburg, en passant par le quartier Saint Nicolas, l’Île des musées, la Potsdamer Platz, la Karl-Max Allee, le Reichstag, sans oublier les nombreux jardins et les vestiges du Mur, l’historien de l’art berlinois Godehard Janzing nous dévoilent cette cité-monde sous toutes ses facettes.

Sommaire

Introduction

La ville et son imaginaire

Lieux de mémoire

Urbanisme et politique

Les origines

Berlin/Cölln : la ville au Moyen Âge La double ville médiévale Berlin / Cölln Architecture en brique
Justice, croyance et mort

Entre renaissance et réforme
La résidence du Grand Électeur – La Réforme / Les Huguenots Les Pays-Bas et la France – influences venues de l’Ouest

L’Ascension de la Prusse (1701-1740)

1701 – Berlin devient métropole royale
Le baroque berlinois, art royal
L’Arsenal et l’ascension d’Andreas Schlüter Rome et Paris

Le château de Berlin
La disgrâce de Schlüter
La « cour des Muses » de Sophie-Charlotte

Les Lumières (1740-1786)

Fidericus Rex
Frédéric le Grand et la cour de Postdam Le « roi philosophe »
Le Forum Fridericianum
Sans-Souci et le Nouveau Palais Frédéric II collectionneur
Mars et Minerve

1806 – L’effondrement

La porte de Brandebourg
La physionomie de la ville en 1800 L’art de vivre bourgeois autour de 1800 Le renouveau artistique autour de 1800 Les années de fer

L’industrialisation (1848-1870)

La révolution de 1848 Menzel
Le Berlin juif

L’empire « Kaiserzeit » (1870-1918)

Berliner Sezession – Liebermann Gründerzeit / Zille
Wilhem von Bode et les musées de Berlin « Die Brücke »

La Grande guerre (Kollwitz)
La révolution de 1918 (photographie)

Les Années Vingt (1918-1933)

La ville moderne / Groß-Berlin L’architecture des lotissements Erich Mendelsohn
Metropolis

Döblin Berlin Alexanderplatz

Le « Troisième Reich » (1933-1945)

Mise au pas et exclusion
Berlin en Germania, « capitale du monde » Un lourd héritage
« Olympia 1936 »
Expulsion et extermination

Les deux Berlins (1945-1989)

Le site du mur
L’« île » Berlin-Ouest
L’expo IBA, le Kulturforum
Hans Scharoun
La commune, squat, la culture alternative La capitale de la RDA
La vie socialiste
La culture des « niches »

Le retour à la capitale (après 1990)

L’architecture d’état
Les nouvelles ambassades Pariser Platz, Potsdamer Platz Les traces des didactures
Les monuments
La scène artistique
Le Humboldtforum