Parution “Le genre bref”

Irmtraud Behr / Florence Lefeuvre (éds), 2019, “Le genre bref. Des contraintes grammaticales, lexicales et énonciatives à une exploitation ludique et esthétique”.  Berlin, Frank&Timme.


Les contributions rassemblées dans ce volume sont issues des travaux d’un groupe de chercheurs plurilingues qui ont analysé les occurrences de manifestations linguistiques de petite envergure.

Le présent volume cherche à éclairer les ressorts linguistiques et plus largement sémiotiques de ces messages relevant du genre bref. Les objets d’étude se rencontrent dans l’espace public (compris comme un espace d’accès libre ou peu restreint, en opposition avec l’espace privé) aussi bien que dans certains livres ou encore sur des téléphones et autres objets électroniques. Les auteurs analysent des messages situés dans plusieurs espaces linguistiques (allemand, anglais, espagnol, français, japonais), prenant en compte les caractéristiques de chaque langue mais également des cultures discursives. Si les contraintes grammaticales, lexicales et énonciatives s’y manifestent pour chacun des genres brefs étudiés, favorisant notamment un appareil énonciatif minimal, on peut voir parfois une dimension esthétique ou ludique se manifester, ce qui permet de créer par ce biais un lien avec tout destinataire potentiel.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.