Cycle d’Ateliers Campus Condorcet

Diaspora(s) : matrice juive évolutionscontemporaines 

Responsables: Patrick Farges, Heidi Knörzer, Katja Schubert, Céline Trautmann-Waller

Si le mot «diaspora »date de l’antiquitéet désigne àl’origine des diasporas grecques, la notion de diaspora a néanmoins pendant longtemps étéutilisée essentiellement en rapport avec les juifs. Plus récemment, dans le sillage d’une modification généralisée du rapport àl’espace, de l’augmentation des circulations et des migrations volontaires ou subies et de l’érosion des limites de l’Etat-nation, elle se voit utilisée également pour qualifier des expériences de dispersion jusque-làdésignées par les termes d’exil et d’expatriation, ou des solidarités  transnationales, ou encore comme«nom du global »(Dufoix).Cette extension, dans laquelle certains chercheurs ont vu un effet de «mode »(Chivallon) ou une «dispersion du terme »(Brubaker), rend nécessaire un réexamen critique des usages de la notion. C’est ce par quoi nous commencerons en 2018/19, avant d’aborder àtravers différents cas certaines aspects de l’histoire des diasporas judéo-allemandes. Un deuxième cycle d’ateliers est prévu pour 2019/20, lors duquel nous nous interrogerons au cas par cas sur la possibilitéde parler d’une « matrice juive »et de mettre en relation des expériences diasporiques juives et non-juives. 

Atelier 1: 26 octobre 2018 (9h30 – 11h30): Histoire, usages,extensionet limites de la notionde diaspora

Stéphane Dufoix (Université Paris Nanterre)

Lieu : UniversitéParis Nanterre, bât. W Max Weber, salle 2. (RER A, métro Nanterre Université, sortie 2)

Atelier2: 7 décembre 2018 (9h30 – 12h30) : Diaspora et migration judéo-allemande au XXe siècle 

Patrick Farges (Université Paris Diderot)

Sonia Goldblum (Université de Haute-Alsace, Mulhouse)

Lieu : UniversitéParis Diderot, bâtiment Olympe de Gouges (place Paul Ricoeur, 75013 Paris), 7e étage, salle 720 (information importante : pour accéder au 7e étage, il faut demander un badge àla loge d’accueil au rez-de-chaussée du bâtiment Olympe de Gouges).

Atelier 3:  1er février 2019 (9h30 à12h30): La diaspora des archives, les archives de la diaspora (séance en allemand)

Lina Baruch (Franz Rosenzweig Minerva Research CenterHebrew University, Jérusalem)

Stefan Litt (The National Library of Israel, Jérusalem)

Lieu : àconfirmer.

Atelier 4: 22 mars 2019 (9h30 – 12h30) : Ecritures diasporiques judéo-allemandes 

(séance en allemand)

Andree Michaelis-König (Europa-Universität Viadrina Francfort/Oder / Selma Stern Zentrum) 

Kerstin Schoor (Europa-Universität Viadrina Francfort/Oder)

Annette Werberger(Europa-Universität Viadrina Francfort/Oder)

Lieu : àconfirmer.

Atelier 5:  17 mai 2019 (9h30 – 12h30): Diasporas juives et économie 

Liliane Hilaire-Perez (Université Paris DiderotEHESS)

Evelyne Oliel-Grausz (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / Centre de Recherche Français àJérusalem)

Lieu : Ancienne Ecole Polytechnique,


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.