Rémanences de l’exil judéo-allemand en France

TABLE RONDE animée par Dorothea Bohnekamp (Univ. Paris 3) :

RÉMANENCES DE L’EXIL JUDÉO-ALLEMAND EN FRANCE :
LA SECONDE GÉNÉRATION TÉMOIGNE

Maison Heinrich Heine, Cité universitaire, Paris

Jeudi 16 mars 2017

19h30

Avec Annette Antignac (Libraire, Calligrammes), Ernest Coppermann, Georges-Arthur Goldschmidt (écrivain et traducteur), Georges Neu (Secrétaire gén. de l’Association La Solidarité), Dan Sperber (anthropologue, s. r.), Vincent vonWroblewsky (traducteur) et Pierre Rosenberg (ancien Dir. du Louvre, Membre de l’Académie Française, s. r.).

Pendant les années 1930, la grande majorité des émigrants judéo-allemands trouve refuge en France. De nombreux survivants vont rester dans ce pays à la fin de la guerre. Cette table ronde évoquera le vécu de l’exil pendant et après la guerre, la variété des trajectoires des émigrants et de leurs enfants ainsi que la pérennité d’une tradition judéo-allemande en France. La voix est donnée à la seconde génération, celle qui a donné naissance à d’importantes figures de la médiation culturelle entre la France et l’Allemagne.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.