Genre bref dans l’espace public

Eve Vayssière et Irmtraud Behr ont publié dans la revue Cahiers d’Etudes Germaniques n° 83, 2022, un article en allemand qui montre l’apparition d’énoncés brefs propres au Covid-19 dans les espaces publics germanophone et francophone durant la première année de la pandémie, c’est-à-dire entre le printemps 2020 et le printemps 2021. Dotés de fonctions informative, régulative et expressive, leur spécificité réside dans les trois caractéristiques suivantes : leur répartition sur l’année, la similitude entre messages institutionnels et individuels, la création d’énoncés hybrides à la fois expressifs et régulateurs.

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
ibehr (16 octobre 2022). Genre bref dans l’espace public. Mondes germaniques. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/mk3t


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search